Démarche LOT’EC – EIT Grand Cahors

L’Economie Circulaire du Grand Cahors

Détails du projet

  • Structure porteuse : Communauté d'Agglomération du Grand Cahors
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Périmètre : Territoire du Grand Cahors
  • Localisation : Parc d’Activités Cahors Sud, 46230 Fontanes
  • Date de début : avril 2022
Description

Le territoire :

A une heure de Toulouse et de Brive, Cahors, préfecture du Lot, et le Grand Cahors sont la porte d’entrée de la Région Occitanie vers le Grand Sud.

Plusieurs domaines d’activités structurent ce territoire : tourisme et patrimoine, énergie, agro-ressources, santé, électronique et robotique, services à la personne, environnement, numérique ou encore logistique et transport.

Deux pôles économiques majeurs :

Au cœur de terroirs agricoles (vignoble, produits sous labels de qualité), l'agglomération compte deux pôles majeurs en matière économique, qui structurent le territoire :

  • L’unité urbaine de Cahors - Pradines qui regroupe la majorité des activités commerciales, administratives et de services, ainsi que des entreprises productives locomotives.
  • Le Parc d’activités de Cahors Sud, directement connecté à l’A20, qui accueille une centaine d’entreprises de transport et logistique, industrie, agroalimentaire, robotique et numérique, négoce, artisanat et BTP… pour 800 emplois environ à ce jour. La zone dispose d’une association d’entreprise.

Autour de ces pôles, six autres zones d’activités (quatre commerciales et deux industrielles et artisanales) maillent ce territoire.

 

Contexte :

Adopté en 2018, le Schéma de développement économique et touristique du Grand Cahors a positionné son développement au travers des valeurs « éthique, esthétique et environnement » (E3).

Les activités en lien avec ces valeurs, notamment l’économie sociale et solidaire, l’éco-restauration du patrimoine et l’énergie, au travers de l’enjeu de la préservation des paysages et des ressources, ont été identifiées comme forces du territoire pour sa spécialisation et son développement.

Le schéma préconise donc d’intégrer ces valeurs dans les activités courantes du Grand Cahors et de les promouvoir auprès des acteurs économiques. Dans cette optique, la Communauté d’agglomération du Grand Cahors a initié une démarche d’Ecologie Industrielle Territoriale (EIT) nommée LOT’EC, en collaboration avec le SYDED du Lot, syndicat mixte spécialisé dans traitement des déchets et de la protection de l’environnement.

Cette animation est proposée à la zone de Cahors Sud qui a été choisi comme zone d’expérimentation pour cette démarche dû à la typologie de son tissu économique, sa pratique du collectif et son intérêt régional. Si les résultats de la démarche se voit concluant, le but sera de s’étendre sur tout le territoire.

 

Perspective :

Cette démarche a pour objectif de tendre vers un modèle d’Economie Circulaire, lui permettant ainsi de consolider l’activité existante, de créer de l’activité nouvelle, des emplois sur le territoire et de gérer efficacement et localement les ressources naturelles ou non.

La mise en place d’un réseau de partage des ressources et des services des entreprises, permettra d'éviter le gaspillage énergétique et matériel, et d'optimiser au maximum les flux de ces ressources.

Les deux acteurs à l’initiative souhaitent que les entreprises s’impliquent dans cette démarche pour qu’à terme les systèmes d’échange soient plus vertueux, voire autonomes.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

Globalement Lot’EC c’est :

  • 44 actions pour des synergies mutualisées étudiées par les entreprises pour les entreprises de la zone
  • 34 entreprises ayant contribuées à la démarche depuis son lancement
  • 2 évènements en lien avec la démarche mis en place à Cahors Sud ayant réuni au total 55 personnes

Entretiens Individuels :

Octobre à janvier 2023

Entretiens individuels avec les entreprises volontaires de la zone : 21 entretiens réalisés.

  • 137 besoins identifiés
  • 37 synergies collectives potentielles
  • 22 synergies B2B potentielles

Historique et perspectives de l’initiative

Phase de préfiguration de la démarche

Avril/octobre 2022

Une démarche de préfiguration a été lancée en avril 2022 qui comprenait un diagnostic du territoire afin de déterminer le potentiel du territoire en matière d’EIT et identifier différents scénarios pour initier la démarche auprès des entreprises.

Pour déterminer les différents scénarios, le potentiel du territoire et des zones d’activités, l’outil ADALIE (Outil d’aide à la décision dans le domaine de l’Ecologie Industrielle Territoriale développé par NympheA et l'IMT EMSE) a été utilisé sur 4 grandes thématiques :

  • Dynamique Territoriale
  • Dynamique Economique
  • Dynamique Environnementale
  • Dynamique Social & Organisationnelle

A la suite de cette analyse, le potentiel EIT du territoire selon ADALIE s’est révélé favorable à la mise en place de ce type de démarche. Ce même travail d’analyse a été fait ensuite sur les différentes zones d’activités & secteurs d’activité porteurs du territoire afin de proposer différents scénarios propices à l’initiation de cette démarche.

Suite à cette analyse, un comité de pilotage a eu lieu pour choisir le scénario. La zone d’activité de Cahors Sud a été désignée comme la plus adéquat pour les raisons suivantes :

  • Dispose d’une association d’entreprise (Pratique du collectif)
  • Connaissance du périmètre par le Grand Cahors
  • Typologie d’activités économiques propice (Industrielles, Artisanales, BTP…)
  • Son intérêt régional (OZE)

 

Phase opérationnelle 1 :

Octobre à février 2023

Après un entretien avec la présidente de l’association d’entreprises de Cahors Sud, la sensibilisation des entreprises à la démarche a été lancée lors d’un évènement de l’association organisé le 22 septembre. Dans le but de sensibiliser et présenter la démarche en cours auprès des entreprises de la zone.

A la suite de cette présentation, des entretiens individuels avec les entreprises volontaires de la zone ont été réalisés jusqu’en janvier 2023. A l’heure actuelle, 21 entretiens ont pu être réalisé, permettant de faire remonter des besoins et détecter des problématiques récurrentes rencontrées par les entreprises sur cinq thématiques en matière d’EIT :

  • Les services
  • Les équipements
  • Les flux matières et déchets
  • L’animation et les RH
  • Les fluides (énergie et eau)

Les entreprises ont été interrogées sur la base d’une grille d’entretien et d’une grille de détection des besoins via l’outil ADALIE. L’analyse de ces grilles a permis de détecter des potentielles synergies possibles sur la zone, qu’elles soient collectives ou de nature B2B.

En suivant, un premier évènement de type NetWorking orienté sur le fonctionnement des entreprises via les 5 thématiques en matière d’EIT citées ci-dessus a été organisé.

Le but de ce premier travail collectif par petits groupes était de faire un premier rendu des entretiens aux entreprises et également de mieux développer le réseau de relations locales et d’échanges de besoins ceci tout en ayant une meilleure connaissance des différents acteurs économiques, des ressources sur la zone et des différentes structures publiques membre de la démarche. Cela a permis aussi de soulever des problématiques et besoins pas forcément remonté lors des entretiens.

L’analyse des synergies détectées lors des entretiens individuels avec les entreprises et via l’évènement de networking, a permis d’identifier les besoins collectifs de la zone de Cahors Sud, à savoir :

 

  1. L’animation et la facilitation des activités économiques (postes à mutualiser, recherche des financements, réseau, outils d’interconnaissance…)
  2. La mobilité (borne électrique, bus, station multi-services…)
  3. La restauration inter-entreprise (RIE, food truck, livraison des paniers repas locaux…)
  4. Signalétique et plan de zone
  5. Energie renouvelable
  6. Entretien des espaces verts
  7. Réseau et fibre
  8. Collecte et/ou réutilisation sur la zone de certains déchets
  9. Gardiennage, vidéosurveillance
  10. Achat groupé de matériels et fournitures
  11. Gestion de l’Eau (eau pluviale, agroalimentaire, arrosage…)

 

La première phase opérationnelle a été achevée par un Comité de pilotage pour faire un bilan sur les besoins et problématiques de la zone, mais aussi choisir et privilégier les premières synergies possibles à mettre en œuvre suite à ce travail.

 

Actions concrètes réalisées :

  • Réalisation de 21 entretiens individuels suite à la présentation de la démarche aux entreprises.
  • Puis, analyse des besoins récurrents des entreprises de la zone pour identifier des pistes de synergies sur les 11 sujets thématiques.
  • Réalisation d’un atelier de networking
  • Comité de pilotage pour déterminer les premières synergies à mettre en œuvre.

 

Phase opérationnelle 2 (En cours) :

Février 2023 à décembre 2026

Suite au comité de pilotage pour déterminer les premières synergies, un atelier collectif avec les entreprises a été mis en place. Les entreprises devaient hiérarchiser des actions pour répondre aux besoins collectifs remontés par les entreprises (RH, services, déchets, restauration etc.) en fonction de l’impact que cette action pourra avoir sur la zone (pour les entreprises, salariés, activités…) par rapport à l’investissement humain & financier public et/ou privé qu’il faudra y consacrer.

Suite à cet atelier, trois actions à mettre en œuvre en priorité ont été choisies par les entreprises :

  • Dynamiser l'emploi (CV TECH, Annonces mutualisées…)
  • Assurer la sécurité sur la zone (Mutualisation du gardiennage)
  • Coordonner le tri des déchets

Des groupes de suivis pour la mise en place de ces actions débuteront à partir de septembre 2023. L’objectif sera d’élaborer et de co-construire les actions priorisées par les entreprises avec elles. Afin d’avoir des solutions répondant au mieux aux enjeux, problématiques, de chacun.

Les rencontres avec les entreprises se poursuivront en 2023 avec comme objectif l’élaboration d’un plan d’action opérationnel d’ici août 2023.

Ce plan d’action comportera :

  • Les actions de suivi et d’animation portées par le Grand Cahors : organisation des ateliers de suivis, communication et valorisation de la démarche, facilitation des actions de mise en œuvre des synergies (recherche de solutions & qualification des flux).
  • Les actions de mise en œuvre des synergies portées par les entreprises (Objectif : Au moins 3 synergies mises en place la première année). Pour ce faire il sera nécessaire de :
    • Mobiliser les entreprises intéressées afin de créer les groupes de suivis dédiés à la synergie
    • Quantifier et de qualifier la ressource
    • Etablir des scénarios de mise en œuvre de la synergie
    • Présenter les scénarios aux entreprises et les faire sélectionner un scénario
    • Animer les ateliers pour organiser/coordonner la mise en place de la synergie.

 

Au-delà, l’animation EIT proposera des actions pour favoriser les synergies B2B des entreprises ou fédérer d’autres entreprises du territoire à la dynamique enclenchée. La gouvernance de ce plan d’actions sera assurée par des comités techniques et un comité de pilotage.

Cette phase permettra également de réfléchir à la pérennisation de la démarche, notamment financière, pour la phase de consolidation.

Enjeux

Domaines d’activités

  • Artisanat
  • Energie
  • Industrie
  • Mobilité
  • Services
  • Recyclage

Ressources

  • Matériaux
  • Eau
  • Alimentaire
  • Déchet
  • Sobriété
  • Efficacité énergétique
  • Emploi
  • Carton
  • Plastique

Piliers de l’économie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Approvisionnement durable

Partenaires

  • Communauté d'agglomération du Grand Cahors
  • Co-porteur de la démarche


  • Syded du Lot
  • Syndicat mixte spécialisé dans traitement des déchets et de la protection de l’environnement - Co-porteur de la démarche


  • NympheA
  • Entreprise spécialisée dans la mise en place de projets en matière d’économie responsable - Assistance à maîtrise d’ouvrage


  • Région Occitanie
  • Partenaire


  • Ad’OCC
  • Partenaire


  • ADEME
  • Partenaire


  • CCI du Lot
  • Partenaire

Moyens techniques et méthodologies

- Diagnostic de potentiel EIT sur le territoire & zones et secteurs d’activités - Détection de synergies pendant les entretiens (Outils ADALIE) - Sensibilisation via des évènements de rencontre avec les entreprises - Conduite et animation d’atelier inter-structure, décision collective - Comités technique & Comités de pilotage - Outils et techniques d’animation - Outils de planification - Outils et moyens de communication

Moyens humains

Chargé de mission EIT interne au Grand Cahors

Assistance à maîtrise d’ouvrage par NympheA

Documents

Documents

  • Photo zone d'activité de Cahors Sud : © Ville de Cahors / Grand Cahors : P.Lasvenes et C.Olivie
Partager:
231
Auteur de la page

Ludovic ULMET

Chargé de Projet EIT - Démarche Lot'EC

Modérateur

Utilisateur