Des vêtements de seconde main directement chez le producteur initial - Petit Bateau

Mise en place d'un circuit de seconde main des vêtements Petit Bateau avec ouverture de corners dédiés.

Détails du projet

  • Porteur principal : Petit Bateau
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Périmètre : France
  • Localisation : 15, rue du Lieutenant Pierre Murard 10000 TROYES
  • Date de début : septembre 2017

Topics d\'economie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Approvisionnement durable
  • Economie de fonctionnalité
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage
  • Eco-conception
Description

Le projet seconde main s'inscrit dans notre engagement lié à l'économie circulaire, il est donc au cœur de nos ambitions RSE et soutient nos piliers de marque de Qualité et de Durabilité, car il en est la preuve concrète. Le projet s'articule autour de deux axes : un service de collecte clé en main, de tous les produits Petit Bateau, et une offre de produits seconde main disponible à la revente en boutique et sur leur site internet. Les produits collectés qui ne sont plus en état d’être portés sont destinés à des travaux de recherche et développement pour produire du fil recyclé, et réutiliser ces matières, de manière à boucler la boucle, et refaire du Petit Bateau avec du Petit Bateau.

Bénéfices qualitatifs

En 1 an, nous avons collecté plus de 130.000 pièces dont plus de 30.000 pièces destinées au recyclage (en cours de recherche et développement pour produire du fil recyclé, de manière à boucler la boucle, et refaire du Petit Bateau avec du Petit Bateau).

En 2023, sur 5 mois de temps, nous avons déjà collecté 68 000 pièces et revendu 37 000 pièces en 2de main.

Nous avons 22 corners et 100 points de collecte.

Après quelques semaines de lancement de notre offre seconde main sur le site web, nous avons reçu 1700 commandes correspondant à 3 100 pièces environ. Nous constatons une véritable complémentarité avec l’offre « first », avec un taux moyen de panier mixte à 75%.

S'agissant d'un projet transverse, toutes les directions de l'entreprise sont impliquées et mobilisées, depuis les équipes projets marketing, IT (située sur notre site parisien) jusqu'aux équipes de vente sur le terrain, sans oublier les équipes de notre plateforme logistique à Buchères . Nous avons également ouvert la revente d'une offre de la seconde main au sein d'un distributeur partenaire, les Galeries Lafayette Haussmann. La méthodologie "test and learn" (test et apprentissage) de ce projet lui confère une dimension participative intrinsèque : nos clients et collaborateurs sont consultés, au même titre que d'autres acteurs ou partenaires chez qui nous intervenons lors de prise de parole autour de ce projet. Ces différents échanges et instances de partage favorisent la co-construction de ce projet, pour répondre au plus près aux attentes des consommateurs et être au plus près des innovations offrant des solutions (IT, recyclage, etc) qui permettront de faire avancer le projet.

Le projet seconde main est un projet qui fédère nos équipes en interne et suscite l'engouement auprès de nos clients. 68% d'entre eux ayant répondu à l’enquête de satisfaction post-collecte souhaitent pouvoir acheter de la seconde main dans leur boutique Petit Bateau, notre NPS de revente de seconde main est de 86. Le service de collecte est déployé sur l'ensemble de notre réseau de succursales en France: toutes les équipes sont sensibilisées et formées au projet. Nos clients sont informés, nos équipes sont formées, et ont donc un discours qui encourage la collecte et notamment à déposer leurs anciens vêtements lors de leur prochaine visite, et encourage l’achat de seconde main dans les corners où l’offre est disponible. Le projet permet donc une consommation responsable et raisonnée, à faible impact, permettant à chaque produit de trouver l’équilibre entre sa durée de vie et sa durée d’usage, tout en préservant les ressources.

Etapes de l'initiative

2017 : création de l’application seconde main C2C Petit Bateau

Mai 2021 : lancement de la collecte de produits seconde main dans les succursales Petit Bateau en France

Juin 2021 : lancement de la revente dans 2 corners, à Aubergenville et à Aix-en-Provence

Août 2021 : ouverture d’un nouveau corner à Saint-Julien-les-Villas

Janvier 2022 : transformation de la partie outlet de Saint-Julien-les-Villas en seconde main. Il s’agit aujourd’hui de la plus grande offre seconde main Petit Bateau, sur 400m2 dédiés.

Avril 2022 : ouverture de deux nouveaux corners, à Paris Saint-Antoine et à Lyon Herriot, et ouverture d’un corner éphémère chez les Galeries Lafayette Haussmann.

A venir :

- Déploiement Europe ;

- Recherche et développement autour du recyclage des produits post-consumer ;

- Proposer le programme Changer Demain dans son ensemble, avec le portefeuille de services et solutions mis à disposition des clients, comme la seconde main, la réparation, la location, et non pas en silo projets.

Facteurs d'accélération et freins

Freins rencontrés :

Le cadrage du projet : quelle expérience proposer au client, quelle promesse, quel avantage concurrentiel

Les obligations réglementaires : registre de police

Equipes : sensibilisation aux enjeux autour de la seconde main, implication, formation

E-commerce : défis techniques

Domaines d’activités

  • Industrie
  • Services
  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Matériaux
  • Textile
Mise en oeuvre

Partenaires

  • Freepry
  • Solution digitalisée de registre de police.


  • Galeries Lafayette Haussmann
  • Partenariat de revente.


  • Cabinet de conseil PwC
  • Accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre de la seconde main digitale.

Moyens techniques

Le projet suppose une transformation de nos métiers et de nos procédures, tant au niveau des boutiques (formation expertise tri, préparation des produits seconde main, etc), comme au niveau de notre entrepôt, qui devra, en plus de la formation, se doter de machines spéciales pour la traitement des produits (machine à ozone pour le nettoyage, solution de gestion des retours de seconde main, etc). Les investissements sont donc concentrés sur la masse salariale et la formation, sur des machines nécessaires au traitement (steamer, ozone), des solutions de gestion et stockage.

Partager:
140
Auteur de la page

Pierre Lemarchand

Chef de Projets EIT & Economie Circulaire / Animateur du Réseau CollECtif secteur Champagne-Ardenne