LORVER

  • 2019-05-30 08:00:00
  • /
  • Collectif-grandest.org
  • /
  • 338

Réhabilitation environnementales de 2,25 hectares de friches industrielles à partir de matériaux délaissés, à des fins de production de biomasse non alimentaire

  • Porteur principal : Valterra Environnement
  • Nature de l'initiative :
  • Lorraine
  • Rue Nicolas Copernic, 54310 Homécourt
  • Date de début : janvier 2012
  • Date de fin : janvier 2018

LORVER est un projet destiné à créer une filière de production de biomasse végétale non alimentaire en Lorraine par valorisation de sites dégradés et de sous-produits industriels. Sous la tutelle de VALTERRA, ce projet de recherche et développement réunissant l'expertise de 4 entreprises et 5 laboratoires de recherches lorrains est co-financé par la Région Lorraine et le Fond Européen de Développement Régional en Lorraine.

L'un des principaux aboutissements de ce projet est la réhabilitation de 2,25 hectares d'une friche industrielle (ancienne cokerie) par le procédé de "Construction de sol". Ce procédé (brevet Valterra/INRA/Université de Lorraine) a pour objectif de restaurer les fonctions de support de vie (végétation, faune du sol) d'un sol dégradé par la valorisation de matériaux délaissés locaux (déchets inertes ou non dangereux épandables en agriculture), en lieu et place de terre végétale qui est une ressource chère et non renouvelable. Les matériaux sont associés en différents horizons qui font l'objet d'une formulation optimisée, en fonction du ou des objectifs visés par la réhabilitation :

‒        refonctionnalisation écologique du site,

‒        intégration paysagère pouvant s'inscrire dans un projet de réaménagement plus conséquent,

‒        production de biomasse non alimentaire permettant de réintégrer le foncier dégradé dans le circuit économique local. Le profil de sol à construire est alors optimisé pour la culture d'intérêt,

‒        confinement hydrique permettant d'éviter le transfert des polluants présents initialement sur les sites.

Dans le cadre du chantier qui a eu lieu en 2016, des terres dépolluées, des sous-produits papetiers, des sédiments fluviaux et du compost ont été valorisés pour "construire" deux parcelles expérimentales destinées à devenir supports d'une culture de chanvre industriel et d'une culture de plantes ligneuses (peuplier, saule).

 

La suite du projet consiste en un suivi scientifique des sols construits et de leur environnement, l'évaluation du potentiel de production de biomasse non alimentaire et la qualité de la biomasse produite à des fins industrielles (production de fibres, production de bois-énergie).

 

Le projet est un parfait exemple d'économie circulaire appliqué à l'échelle d'un territoire, où les déchets des uns contribuent à la production de nouvelles ressources végétales, à la réhabilitation environnementale à faible coût et à la réintégration économique d'une friche industrielle à faible pression foncière. L'ambition du projet est de faire la preuve de la pertinence technico-économique de cette nouvelle filière pour la mettre en œuvre à plus grande échelle.

Plus d’infos : www.LORVER.org

Contacts : s.guimont@valterra.fr, l.gossiaux@valterra.fr

Bénéfices qualitatifs

Les résultats obtenus et à venir concourent au même objectif : le lever des verrous scientifiques et réglementaires pour faire la preuve de la pertinence technico-économique de cette nouvelle filière.

Bénéfices quantitatifs

- réhabilitation environnementale de 2,25 hectares de friche industrielle.

- 7 industriels nous ont fait confiance pour le recyclage de leurs sous-produits/déchets :  17 000 tonnes de terres dépolluées, 12 000 tonnes de sous-produits papetiers, 3500 tonnes de sédiments fluviaux et 400 tonnes de compost ont été valorisés pour réhabiliter le site.

- L'opération de construction de sol a mobilisé l'équivalent de 4,1 équivalents temps pleins annuels durant les 5 mois de travaux.

- résultats quantitatifs à venir : rendement en biomasse non alimentaire sur sol construit, évaluation économique complète de la filière.

Etapes de l'initiative

Facteurs accélérateurs : consortium public-privé très dynamique, intérêt de la commune d'Homécourt.

Freins : réglementation peu adaptée à cette innovation.

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Industrie
  • Recyclage
  • Administration

Partenaires

  • Valterra Environnement
  • Chef de file du projet R&D


  • Université de Lorraine

  • Suez Pôle Déchets

  • Vincent Duval

  • Sea Marconi France

  • Terres et Champs Services

Moyens techniques

2 ensembles tracteursbennes, 2 ensembles tracteursépandeurs, 1 pelle 25 tonnes, un bulldozer, un crible, un engin téléscopique.

Moyens humains

4,1 équivalents temps plein annuels

Financeurs

  • Région Lorraine

  • Fond Européen de Développement Régional en Lorraine
0

Témoignages

Les témoignages réceptionnés à ce stade du projet émanent des populations locales qui accueillent favorablement la réhabilitation de cette friche industrielle et l'intégration paysagère des travaux menés.

 Recherche et Développement
 Stratégie régionale d'innovation
 Réglementation
 Expérimentation

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Recherche et Développement
     Stratégie régionale d'innovation
     Réglementation
     Expérimentation